bof

Etre EIP, une reconnaissance

La restitution des résultats a un effet thérapeutique immédiat pour l’enfant et elle apporte un soulagement et une aide précieuse pour les parents.
 
Par ailleurs l’explication du fonctionnement intellectuel de l’enfant permet aux enseignants et aux équipes pédagogiques de reconnaitre sa singularité. Ils peuvent l’intégrer ainsi dans le processus d’adaptation pédagogique comme le préconise l’Education nationale pour tous les « élèves à besoins éducatifs particuliers »
 

"Le repérage de la précocité est utile à tout instant du développement. Très tôt, il permet d'anticiper la survenue de troubles du comportement en proposant aux parents de certains nourrissons difficiles des stratégies éducatives simples et efficaces. Plus tard, la révélation de la précocité apporte une explication rationnelle aux troubles d'adaptation rencontrés par les enfants intellectuellement précoces (BIP) en maternelle. Enfin, des les classes primaires, l'identification des profils spécifiques des EIP permet aux enseignants et aux familles de s'adapter à leurs particularités affectives et cognitives,
Ce regard expert revêt de plus une fonction thérapeutique, car l'identification de la précocité est rapidement apaisante pour l'enfant et son environnement. («enfin, on a le mode d'emploi...», « il a retrouvé le sourire depuis qu'il a été testé...). Il exige de l'éducateur une bonne connaissance des caractéristiques physiologiques et pathologiques qui distinguent un enfant précoce d'un enfant standard. Le diagnostic de précocité repose moins sur la présence de l'un ou l'autre de ces signes, d'allure bien banale lorsqu'ils sont présents isolément, que sur leur co-existence et leur chronologie d'apparition, qu'une anamnèse bien conduite permet de reconstituer aisément.
On peut classer ces signes distinctifs en quatre catégories : les particularités du développement, les troubles du comportement, les troubles de la régulation émotionnelle et les spécificités du traitement de l'information. "
O. REVOL - J. Louis and P. FOURNERET
Extrait de "L'enfant précoce signes particuliers"- Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence Volume 52, Issue 3, May 2004, Pages 148-153
 
« Ca va mieux, je croyais que j’étais folle » Mathilde (7 ans)
 
La révélation de la précocité a des vertus thérapeutiques.
Pour un enfant qui se considérait à tort comme « nul » ou « fou », différent des autres enfants, le diagnostic est primordial. Les explications données par le psychologue lors du bilan de restitution apportent un éclairage et un soulagement pour toute la famille. L’enfant peut mettre des mots sur le sentiment de différence qu’il ressent au plus profond de lui-même consciemment ou inconsciemment.
Selon le Docteur BARRAUD, « la simple compréhension par l’enfant de la précocité, ou l’explication de sa différence, permettent une résolution des troubles».
Extrait de "Enfants précoces : dépistage, diagnostic et suivi " par le Docteur BARRAUD
 
 
etoilejauneUN SOULAGEMENT POUR L'ENFANT
 
 
L’explication lors de la restitution du bilan par le professionnel aide l’enfant :
  • à mieux comprendre son mode de fonctionnement particulier
  • à relativiser ses faiblesses en l’éclairant sur ses compétences réelles
  • à atténuer le regard critique exacerbé qu’il porte sur lui-même
  • à construire ou reconstruire sa confiance en lui. Il est considéré et reconnu en fonction de toutes ses aptitudes et ses particularités propres. Il est rassuré, ce qui améliore considérablement son estime de lui
  • à commencer à reconstituer une image plus cohérente de lui-même
  • à prendre conscience du pourquoi de ses difficultés :
    • à trouver des camarades du même âge avec les mêmes centres d’intérêt que lui,
    • à comprendre le rejet de ses camarades qui perçoivent une différence et ne l’acceptent pas (dyssynchronie sociale),
    • à relativiser les relations familiales parfois conflictuelles,
    • à accepter le décalage entre le rythme de sa pensée et ses gestes moteurs (dyssynchronie interne)…
  • à interpréter et mieux gérer ses souffrances affectives. L’enfant reçoit une explication à ses frustrations, à ses émotions intenses qui le submergent souvent, à ses rêveries, à son anxiété, à ses angoisses…
  • à éliminer une source de stress qui peut être particulièrement dépressiogène
  • à expliquer parfois son échec scolaire paradoxal alors qu’il est considéré comme « intelligent » par ses professeurs
 

etoileroseDES REPONSES POUR LES PARENTS

 

L’effet thérapeutique est souvent immédiat chez l’enfant mais aide aussi les parents à changer leur regard et leur comportement.

Une fois la précocité avérée, les parents comprennent mieux le fonctionnement de leur enfant ce qui leur permet de mieux s’adapter à ses particularités affectives et cognitives. Ils adoptent alors des stratégies éducatives capables d’atténuer les troubles divers. Le parent est déculpabilisé, l’enfant le ressent et un cercle vertueux est amorcé.

La révélation de la précocité apporte d’un certain côté un soulagement car elle donne une explication rationnelle aux difficultés d’adaptation rencontrés souvent dès la maternelle puis au primaire.

 

Reconnaitre la précocité intellectuelle est donc utile à tout âge

 

mais il est important de l’identifier au plus tôt.

 

Une fois le diagnostic posé, les parents peuvent se faire aider par un psychologue, se rapprocher d’autres parents par le biais d’associations. Souvent mal compris au sein même de leurs familles, les parents trouvent enfin à qui parler sans se sentir jugés, sans « passer pour des extra terrestres » ou des « surprotecteurs » de leurs enfants.

 

etoilebleuUNE AIDE POUR LES ÉDUCATEURS

 

Cette information va changer le regard des éducateurs, des enseignants et notamment certaines idées reçues : « ce n’est pas parce qu’un enfant est intellectuellement précoce qu’il ne rencontrera aucunes difficultés dans sa scolarité ou qu’il sera bon dans toutes les matières ».

 

Les équipes pourront aider l’enfant :

moyennepucebleuen acceptant qu’un enfant puisse avoir un fonctionnement intellectuel différent,
moyennepucebleuen essayant d’adapter les apprentissages à son rythme,
moyennepucebleuen adaptant les consignes car ces enfants ne partagent souvent pas les mêmes implicites,
moyennepucebleuen évitant surtout de lui fixer des objectifs inaccessibles et surestimés.

 

L’objectif commun est la reconnaissance de ses aptitudes particulières et le soutien bienveillant y compris dans les disciplines que l’enfant n’affectionne pas toujours et qui peuvent le mettre en difficulté.


Il ne faut jamais oublier qu’un enfant intellectuellement précoce possède des capacités ou des facilités dans certaines disciplines mais pas dans d’autres sachant qu’il investira davantage certains domaines en fonction de ses goût et du ressenti, de l’intérêt ou du regard positif que lui portera son enseignant ou son entourage.

 

 

À LIRE

moyennepucebleul'article de Catherine BARRAUD, cliquer sur le lien "Enfants précoces: dépistage, diagnostic et suivi"

 

moyennepucebleul'article d' Olivier REVOL, Jean LOUIS et P. FOURNERET cliquer sur le lien "L'enfant précoce signes particuliers"