bof

Olivier REVOL

Vignette_REVOL_mini  Membre du comité expert ANPEIP

Olivier REVOL est neuropsychiatre, pédopsychiatre, chef du Centre des troubles des apprentissages à l'hôpital neurologique de Lyon. Il est spécialisé dans l'hyperactivité et la précocité intellectuelle.

 Il dirige le Centre des troubles d’apprentissage de l’hôpital neurologique de Lyon. Conférencier, il milite depuis plus de vingt ans pour que chaque enfant puisse accéder au plaisir d’apprendre.


Olivier Revol est l’auteur de nombreuses publications scientifiques sur la précocité intellectuelle, l’hyperactivité et les difficultés scolaires...

  LES DERNIERES NOUVEAUTES...

 

Couv 100 idees pour accomp les enfants HP BABA 2014

Dr O.Revol 

Doris Perrodin

Roberta Poulin 

Edition Tom Pousse Mars 2015

LivresOrange   100 idées pour accompagner les enfants à Haut Potentiel

Vouloir proposer 100 idées pour faciliter la scolarité et la vie quotidienne de ces enfants qui apprennent plus vite et qui possèdent des aptitudes d apprentissage hors norme peut sembler paradoxal. Mais il faut savoir que le haut potentiel intellectuel de ces enfants correspond à un profil « cognitif » particulier qui peut leur poser des problèmes dans leurs apprentissages scolaires, et à un profil « affectif » et une sensibilité exacerbée qui peut marquer leurs rapports avec leur famille, leurs enseignants et leurs camarades et les gêner dans tous les domaines fondateurs de l'équilibre : certains d'entre eux développent ainsi des problèmes relationnels ou des troubles du comportement : par exemple, ils peuvent être en opposition et refuser de se plier à certaines consignes ou parfois en silence, décrocher des apprentissages scolaires. Les enfants à haut potentiel intellectuel ont des besoins éducatifs et pédagogiques particuliers. Ceci est évidemment d'autant plus nécessaire lorsqu'ils souffrent dans leur vie familiale, scolaire et sociale d'un décalage dont les conséquences font que certains rencontrent des difficultés dans leur parcours scolaire ou social. À tous ceux (parents, enseignants, éducateurs, psychologues, etc.) qui accompagnent ces enfants (un peu) différents, cet ouvrage propose une prise en charge adaptée à leurs besoins particuliers et des conseils pour favoriser leur épanouissement.

Couv_Onse_calme_Revol__BABA_2014

Olivier Revol

Septembre 2013

LivresOrange« On se calme ! »

Agités, incapables de fixer leur attention, insatisfaits chroniques, les jeunes tête-en-l’air sont d’autant plus difficiles à gérer que les adultes eux-mêmes participent à la frénésie ambiante : bouger, zapper, consommer, et plus que tout faire barrage à l’ennui. Tous hyperactifs ? « Cette agitation n’est pas une maladie mais elle peut le devenir » et, dans les cas les plus sévères, pénaliser toute une vie et conduire à la spirale de l’échec.

Pour en lire +

 

Couv_Mme_pas_grave__Lchec_scolaire_a_se_soigne_Revol__BABA_2014

Olivier Revol

Aout 2007

LivresRoseMême pas grave ! L’échec scolaire ça se soigne

Les notes baissent, l'école n'en veut plus. À la maison, la tension monte. Tout le monde est à bout. Pas si grave, affirme le Dr Olivier Revol, la souffrance n'est pas une fatalité. Précocité, hyperactivité, dyslexie : poser un diagnostic fiable est le premier pas vers la guérison. Le traitement suivra, animé par une équipe parents-médecins-enseignants cohérente et soudée. Des récits et témoignages tirés de l'expérience d'un pédopsychiatre en lutte contre l'isolement des enfants en difficulté et de leur famille ; des outils pour identifier le trouble et les méthodes adaptées pour le traiter ; des conseils rassurants pour tous les parents et enseignants confrontés à la spirale de l'échec scolaire.

 

Olivier Revol

Septembre 2010

LivresRose J’ai un ado mais je me soigne

Affalé dans un canapé, sa musique en perfusion dans chaque oreille, il est « crevé ». Ranger ses affaires est au-dessus de ses forces. Et d'ailleurs à quoi bon ? « On ne peut plus rien lui dire », « Il ne quitte plus sa chambre », « Il veut tout arrêter, les cours, le sport », « Il menace de quitter la maison », « Elle n'avale plus rien », « Il fume n'importe quoi ». Désemparés, les parents ont l'impression de se heurter à une porte verrouillée dont le code aurait changé. L'adolescence n'est pas une maladie. Mais elle peut le devenir. Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-25 ans. Pour surmonter ce cap difficile, parents, médecins et ado lui-même ont chacun un rôle à jouer. Le Dr Olivier Revol reçoit chaque jour des appels au secours de parents déboussolés. Fort de son expérience de pédopsychiatre et de père de famille nombreuse, il dénonce la dramatisation, voire la médicalisation parfois excessives des troubles de l'adolescence et livre les clés de la réconciliation entre deux générations.

!-- Matomo -->