bof
 
 
 
L'ANPEIP Fédération a été sollicitée dans le cadre de la préparation des ateliers de la journée qui a eu lieu à la Faculté de Nice, le 30 janvier 2016 et intitulée "INNOVATION DANS LA PRISE EN CHARGE ORTHOPHONIQUE DES ENFANTS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS A TRAVERS L’ETUDE DES ENFANTS A HAUT POTENTIEL INTELLECTUEL."

Cette rencontre à l'initiative de la Commission scientifique du département d'orthophonie de Nice en partenariat avec le laboratoire COBTEK sous la présidence du Professeur ROBERT, directeur de COBTEK et du département d'orthophonie, s'adressait aux professionnels.

etoilejauneL'ANPEIP Fédération et ses adhérents sollicités...

Madame Monique BINDA, membre d'honneur de l'ANPEIP Fédération et Madame Elisabeth DEMEURE, membre du Comité expert ANPEIP, orthophoniste spécialiste du Haut Potentiel, y ont représenté l'association. 

L'ANPEIP Fédération a diffusé largement l'information à son réseau de professionnels. Ses membres adhérents parents et enfants à haut potentiel ayant fait l'objet de prises en charge orthophoniques ont été solllicités. Leurs enseignants ont également été appelés à participer à la préparation de cette formation en répondant à des questionnaires spécifiques. De même, les orthophonistes et professionnels avertis en lien avec l'ANPEIP ont pu répondre à une enquête plus ciblée.
 
etoilejauneUn MOOC pour sensibiliser et former les professionnels

Suite aux échanges en ateliers, les résultats ont été valorisés dans le MOOC qui suit.

 
MOOC orthophonie Nice 2016 cbfbd
 
 
Ce module s'adresse en priorité aux orthophonistes mais aussi aux autres praticiens à des fins de prévention.
L'objectif du MOOC est d'informer les orthophonistes sur l'intêret d'un dépistage précoce du haut potentiel (aide au repérage du HP et orientation vers une neurpsychologue averti) afin de pouvoir poser un diagnostic sur un éventuel trouble du langage spécifique et ainsi permettre une prise en charge adaptée, ce dès le plus jeune âge. Le MOOC préconise en outre des outils de rééducations spécifiques qui aideront les professionnels à accompagner les élèves HP présentant des dyssynchronies dans leur apprentissages.

 

Pour visionner le MOOC , cliquer ICI

etoilejauneRemerciements
 
L'ANPEIP tient ici à remercier les organisateurs de ce colloque ainsi que les équipes de recherche qui publient cette vidéo, les experts ANPEIP ayant répondu présents à ce rendez-vous de formation spécifique au haut potentiel et plus particulièrement Madame Elisabeth DEMEURE, orthophoniste, la neuropsychologue Anne-Marie CAULETIN-GILLIERle docteur Alain SAPPEY-MARINIER membres du comités experts ANPEIP, ainsi que tous les parents et enfants membres de l'ANPEIP, les enseignants qui ont participé aux enquêtes.

 

 

Pourquoi une conférence de consensus?

En l'absence d'un conseil de l'ordre de psychologues, la médiatisation de l’examen psychologique et l’utilisation des mesures en psychologie de l’enfant ont connu et connaissent encore quelques  dérives. 

En 2010, certains psychologues et partenaires sociaux de renom se sont inquiétés de cette situation et ont décidé de réagir en organisant une conférence de consensus afin de réfléchir à ces questions et de proposer des solutions.

L’ANPEIP a toujours dénoncé l’utilisation abusive du QI avec le chiffre comme seul élément de réponse. Elle a été le témoin de l’inégalité de procédure dans la passation de l’examen psychologique de l’enfant, dans le compte rendu et l’aide apporté aux familles. Elle a immédiatement approuvé et soutenu cette initiative en participant à cette conférence présidée par jacques GREGOIRE, membre du Comité Expert ANPEIP.

 De cette conférence est né un document, toujours d'actualité et de référence.

Pour télécharger le compte rendu de la conférence de Consensus, cliquer ICI

 

Ont partcipé à ce jury :

Stephane Ambry, avocat ;  Nicole Catheline, pédopsychiatre- CH Henri Laborit – Poitiers ;  Bernadette Celeste, psychologue ;  Anne-Marie Dickles  , psychologue;  Paul Durning, professeuruniversitaire en sciences de l’Education ;  Edouard Gentaz, Directeur de Recherche au CNRS. Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition,. Grenoble ; Luce Gibello-Verdier  , psychologue; JY Barreyre, sociologue ; Xavier,Lameyre magistrat; Jacques Lautrey  professeur émérite Université Paris-Descartes ; Even Loarer Professeur Conservatoire National des Arts et Métiers ;  Sylvie Mansour Consultante en santé mentale ; Anne Marcelet Présidente de la Fédération ANPEIP;  Jean-François Marmion, Rédacteur Sciences Humaines ; François Marty, psychologue; Roger Perron membre titulaire formateur Société Psychanalytique de Paris ; Marie-Claude Romano, Médecin CT de l’éducation nationale  honoraire , Secrétaire générale de l’AFPSSU ; Simon consultante internationale en psychologie appliquée ; Bruno Suchaut Directeur de l’Institut de recherche sur l’education (Irédu-CNRS);  Serge Sultan, Professeur Université Paris Descartes ; Catherine Tourrette, Professeur honoraire psychologie de l’enfant.

Affiche Conf Revol 23Sept2014

 

En septembre 2014, l'ANPEIP Savoie organise un colloque animé par le docteur Oliver REVOL et la neuropsychologue Ghislaine REILLE.

Benjamin LAURENT, alors correspondant pour le Dauphiné Libéré, couvre l'évènement. Prenant conscience des souffrances et difficultés scolaires des enfants précoces avec un trouble attentionnel, des difficultés rencontrées par leurs familles, le jeune journaliste fonde un collectif d'associations concernées par le sujet.

Avec l’ANPEIP, HyperSupers Tdah France, il se lance dans l'aventure du WEBDOCU pour changer le regard porté sur ces enfants à haut potentiel avec TDAH. 

L'idée est de proposer « un support innovant, permettant de répondre à toutes les questions que pose le sujet méconnu de la souffrance scolaire des enfants précoces et TDAH » : le webdocumentaire, documentaire conçu pour être diffusé uniquement sur le web s’impose comme étant la solution.

Depuis lors, articles de presse, pages facebook, news letters, rencontres, se succèdent pour sensibiliser l'opinion, répondre aux questions du public et collecter des fonds afin de développer le projet.

Un site internet dédié a également vu le jour.

 

Sont également mise en ligne des interviews de professionnels soutenant le projet :

Cliquez sur les titres pour visionner les interviews de professionnels qui soutiennent ce projet :

Épisode 1 avec le Dr Olivier Revol « Définition du TDAH ».

Épisode 2 avec le Dr Olivier Revol « L’hyperactivité chez l’enfant / La prise en charge du TDAH ».

Épisode 3 avec Ghislaine Reille « Les méthodes alternatives pour une prise en charge des enfants TDAH ».

 

TRES PROCHAINEMENT...

Webdoc vente enchere BD 2016 bde2d

 

 

VOUS AVEZ SOUTENU LE PROJET ET VOTE

Votez WEBDOC Aout 2016 a6cd6

Ce prix récompense, un projet savoyard sur le TDAH porté par un jeune de moins de 30 ans. À la clef un chèque de 3000 € pour le projet et son jeune porteur. Vous pouvez voter chaque jour et partager le lien ci-dessous pour encourager et donner un nouvel élan au WEBDOCU.

Les délibération du jury  pour le concours « le prix des neiges » sont en cours.

Pour connaitre les résultats  (cliquer sur ce lien)

 

 

Pour en savoir +, CONSULTEZ le site « Plongez-en nos troubles »

Newsletter WEBDOCU   La dernière Newsletter en téléchargement ICI 

 

 

Cliquez ICI pour accéder au déroulé de la conférence de la soirée Trophées Mécènes 2015...

 Point Mars 2016

 Aux côtés de l'ANPEIP, ils soutiennent le projet...

JSF Webdocu Janv 2015Revol Webdocu Janv 2015

 Pour en savoir + sur les dernières actions locales, cliquer ICI

Créée à Nice il y a 40 ans, l'ANPEIP pose pour la première fois la question des Enfants Intellectuellement Précoces en France. 
 
Aujourd'hui, notre fédérationassure grâce à son réseau la continuité de son action pour la reconnaissance et la prise en compte des surdoués.
 
La Fédération et ses associations en région s'entourent de nombreux alliés  pour développer leurs missions... elles proposent également formations, colloques, conférences.
 
De plus en plus souvent, le nom  logo fd mini couleur est cité par des professionnels qui s'intéressent à la question du haut potentiel. Tout en nous félicitant de cet état de fait, nous tenons néanmoins à clarifier certains points 
 
Nul professionnel ne peut se déclarer « agréé » Anpeip.
 
 
 
Cette appellation ou tout autre du même genre comme « labellisée » ou « appartenant à l'Anpeip » par exemple, n'existe pas dans les statuts de l'ANPEIP et n'est décernée à personne.
 
 
 
 
Cela n'empêche pas notre association de s'entourer d'un solide réseau de professionnels avertis de la précocité intellectuelle. Ce réseau s'étoffe grâce au retours familles, aux contacts établis lors de conférences, de formations... mais aucun d'entre eux n'est adhérent à l'ANPEIP.
 
Ces professionnels adoptent dans leurs pratiques quotidiennes les quelques points qui fondent les valeurs de l'ANPEIP et en particulier :
 
moyennepucebleu ils utilisent les outils à jour et reconnus par la profession, conformément aux « Recommandations pour la pratique de l’examen psychologique et l’utilisation des mesures en psychologie de l’enfant » citées dans lors de la conférence de Consensus de juillet 2010.
 
Pour consulter en ligne le Conférence de Consensus
 
 
 
moyennepuceorange ils sont transparents dans la pratique et dans les tarifs,
 
 
 
moyennepucerose ils se fixent pour régle d'or de remettre un compte rendu écrit, détaillé et personnalisé aux familles comprenant les conseils aux parents (ibid, points R22 et R28 du compte rendu Consensus cité plus haut),
 
 
 
moyennepuceverte ils nous aident à soutenir notre cause.
 
 
Ces points sont les garants de notre excellence et de celle des professionnels qui nous font l'amitié d'entourer et accompagner nos familles adhérents. 
 
 
... ET POUR LES PROFESSIONNELS PARENTS D'EIP
 
 
 
Nous rencontrons des professionnels qui sont eux-mêmes parents d'enfants à haut potentiel. 
 
 
Ces professionnels, s'ils le désirent, peuvent bien entendu faire partie de l'association en tant que parents et ainsi être en situation de proposer à leurs enfants les rencontres proposées par l'Anpeip. 
 
En revanche, ils ne peuvent en aucun cas faire partie d'un conseil d'administration d'une région ou de la fédération, conformément à nos statuts et à notre éthique.
 
 
 
La Fédération des ANPEIP de France est soutenue dans son action par :
 
 
... épaulent l'association en apportant leur expertise. 
 
De même, les bénévoles des ANPEIP en région peuvent apporter leur expérience, un soutien logistique ou encore répondre aux demandes des professionnels et partenaires institutionnels en relation avec les enfants intellectuellement précoces. 
 
 

Lire la suite

La Fédération initie et accompagne les avancées dans la connaissance de la précocité et participe aux recherches en pédagogie, psychologie, santé, etc. 
Jeunes chercheurs, n'hésitez pas à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour votre bibliographie.
La collaboration avec des spécialistes, scientifiques et universitaires favorise les travaux susceptibles d'apporter explications et solutions. 

Des actions spécifiques sont menées avec le CNRS et le soutien de la Fondation de France, l'INSERM, d'autres institutions et grace à de nombreuses thèses en psychologie, en orthophonie, etc...

Des articles de spécialistes français reconnus, praticiens, universitaires et chercheurs sont édités.

 

QUELQUES EXEMPLES DE PARTICIPATION A LA RECHERCHE


petiteetoilerose Un MOOC pour sensibiliser et informer les orthophonistes afin de mieux accompagner les élèves HP présentant des dyssynchronies dans leur apprentissages, a été réalisé suite au colloque et aux ateliers de la journée qui a eu lieu à la Faculté de Nice, le 30 janvier 2016. Cette rencontre à l'initiative de la Commission scientifique du département d'orthophonie de Nice en partenariat avec le laboratoire COBTEK sous la présidence du Professeur ROBERT, directeur de COBTEK et du département d'orthophonie, s'adressait aux professionnels et avec la particpation de Madame Elisabeth DEMEURE, la neuropsychologue Anne-Marie CAULETIN-GILLIER, le docteur Alain SAPPEY-MARINIER.

Pour en savoir + et visualiser le MOOC , cliquer ICI

 

petiteetoilerose Une action ANPEIP - PRE (Projet de Réussite Educative) pour l’identification des enfants intellectuellement précoces en échec scolaire dans les Zones d’Education Prioritaires a été mené à Nice par l’ANPEIP et le CHU en collaboration avec l’Education Nationale et la Caisse des Ecoles. Ces recherches  auxquelles ont participé le docteur  MAGNIE MAURO, Elisabeth DEMEURE (orthophoniste), Cécilia BONNET (neuropsychologue) et Françoise ASTOLFI (formatrice) ont permis de suivre 31 enfants. Elles ont contribué à donner des repères pour identifier et accompagner ces élèves à besoins éducatifs particuliers. 

Pour en savoir +

 
petiteetoilerosePerrine VANDAMME, psychiatre, travaille avec des personnes à hauts potentiels, est à l’origine du GARHP (Groupe Associatif de Recherche pour le Haut Potentiel).

"L'objectif participe d'une nécessité urgente, qui est de mieux préciser les risques psychologiques et psychiatriques du Haut Potentiel, et de déterminer ce qui "marche" en terme de soins et de psychothérapies."

Pour ce faire, une enquête a été lancée, "Haut Potentiel à l'âge adulte et troubles psychologiques", et un questionnaire a été établi. Il est en ligne ici .

petiteetoilerose Doctorante à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Université de Louvain, Madame Maria TOTH prépare sa thèse dans l’Unité de Psychologie du Développement. Dans ce cadre, elle réalise des recherches auprès d'enfants de 10 à 18 ans. Sa recherche porte sur le développement du raisonnement et du jugement moral des enfants. Elle est réalisée sous la supervision du Professeur James M. Day et du Vice-Recteur Jacques Grégoire.

L’ANPEIP s’associe aux travaux de cette chercheuse qui analyse, chez les enfants et adolescents, l'évolution du niveau de complexification du raisonnement et de justification des opinions en fonction de l'âge. Son objectif est de proposer des pistes d'amélioration du processus pédagogique afin de mieux tenir compte des différents rythmes d'évolution des enfants.

Une vingtaine d’enfants HP (de 10 à 18 ans) adhérents de l’ANPEIP Tarn &Garonne, l'ANPEIP Provence et l'ANPEIP Pyrénées Orientales ont été invités en 2012, avec accord de leurs parents, à répondre, par écrit, à un questionnaire. Lors de leur participation à ces recherches, il leur était demandé leurs opinions sur différents sujets tels que l’amitié, la valeur de la vie, leur vision du monde, leur capacité à prendre la perspective des autres et leur niveau de raisonnement face à un dilemme éthique. 

Maria Toth a présenté avec succès ses premiers résultats lors d'un congrès de psychologie fin Aout à Lausanne. "Les premières analyses statistiques montrent que les enfants à haut potentiel intellectuel ont effectivement un sens de la justice plus aigu et des questionnements existentiel, métaphysique, éthique et moral plus approfondis que leurs pairs tout venant."

Monsieur Grégoire, Monsieur Day et Monsieur Saroglou encouragent à présent des travaux complémentaires pour confirmer ces résultats. Dès que les articles serons publiés sur le sujet, nous ne manquerons pas de les relayer...

petiteetoilerose L'équipe du professeur Lançon, de l'hôpital Sainte Marguerite à Marseille a lancé un programme de recherches visant à améliorer le diagnostic et la prise en charge des personnes adultes surdouées. Certains parents de l’ANPEIP Provence y participent. Le recrutement de volontaires actuellement interrompu mentionnait quelques critères principaux pour y participer :
petitepucerose Etre âgé-e de plus de 18 ans.
petitepucerose Etre déjà en possession d’une WAIS est un plus (il est possible de passer un entretien et/ou un test, mais le délai d’entrée dans l’étude sera alors plus long). La WAIS doit être validée à plus de 130, ou bien présenter la possibilité d’un surdon caché par un handicap (« dys ») ou par de l’inhibition intellectuelle (dans le doute, n’hésitez pas à transmettre votre WAIS pour avis à Marion Martinelli, dont les coordonnées figurent en bas de mél.)
petitepucerose Pouvoir se déplacer 2 à 3 fois gracieusement sur Marseille lors des différentes étapes de la recherche (les frais de transport et d’hébergement ne pouvant être pris en charge).
petitepucerose Accepter de se soumettre à un « débit sanguin cérébral », impliquant d’être non-réactif aux produits de contraste radioactifs. Il aura lieu à l’hôpital de La Timone, à Marseille.
La participation à un groupe de méditation de pleine conscience « Haut Potentiel », en 8 séances hebdomadaires, leur a également été proposée, avec des évaluations pré-groupe et post-groupe.
Si vous souhaitez nous contacter à ce propos, n'hésitez pas!
 
L'ANPEIP encourage ces recherches en invitant ses adhérents à y participer.
!-- Matomo -->