bof

La Fédération


L’autorité indépendante chargée de défendre les droits des enfants a consulté l’ANPEIP Fédération à l'occasion de son rapport annuel sur le «Droit fondamental à l’éducation: une école pour tous, un droit pour chacun».


L’égalité des droits des élèves à haut potentiel intellectuel devant l’école fait l’objet des pages 59 et 60 du rapport (cliquer ICI)

petiteetoilejauneQuelques extraits :

Couv Rapport Defenseur Droit 2016 e48a7

petitepucejaune"Des adaptations de la scolarité et des accompagnements spécifiques sont prévus pour répondre aux besoins spécifiques des élèves intellectuellement précoces. L’article D.321- 7 du code de l’éducation précise à cet égard que « Tout au long de la scolarité primaire, des aménagements appropriés sont prévus au profit des élèves intellectuellement pré- coces ou manifestant des aptitudes particulières qui montrent aisance et rapidité dans les acquisitions scolaires. Leur scolarité peut être accélérée en fonction de leur rythme d'apprentissage. Le cas échéant, ces élèves peuvent bénéficier des dispositions prévues à l'article D. 321-3 ou à l'article D. 311-13..."

petitepucejaune"L’accélération du cursus scolaire, possibilité prévue par décret74, est une réponse possible aux besoins de ces enfants. Ce saut de classe doit correspondre au niveau des acquisitions de l’élève concerné. Il doit par ailleurs faire l’objet d’un accompagnement particulier et ne saurait se suffire à lui-même..."

petitepucejaune"L’ensemble du dispositif d’accompagnement des enfants intellectuellement précoces dépend des référents nommés au sein de chaque académie, voire de chaque département. Or, les associations auditionnées dans le cadre du présent rapport ont mis en avant des pratiques et charges de travail très variables selon les académies, une absence de concertation et d’échange entre référents ainsi qu’une formation encore limitée des enseignants et des équipes éducatives, malgré les préconisations en ce sens75 et l’élaboration d’outils76 par le ministère de l’Education nationale..."

Recommandation 17

Le Défenseur des droits recommande au ministère de l’Education nationale d’intensifier ses actions de sensibilisation et de formation des enseignants au repérage et à l’accompagnement spécifique des élèves intellectuellement précoces.

Ces recommandations concrètes et opérationnelles à destination du gouvernement, des ministères de l’Education nationale et de la Justice, ainsi que des collectivités territoriales, contribueront, nous l’espérons, à réduire les inégalités ainsi que les discriminations sur l’accès à l’école. 

Il est primordial d’aider tous les enfants à haut potentiel à s’épanouir à l’école.

petiteetoilejauneNous remercions :

petitepucejaune le Défenseur des droits, Jacques TOUBON, et son adjointe, la Défenseure des enfants, Geneviève AVENARD, qui s’attachent à faire progresser l’effectivité des droits de nos enfants en rappelant le principe de non-discrimination cités dans la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) ; 

petitepucejaune les défenseurs Mesdames Berangère DEJEAN et Marie LIEBERHERR qui ont auditionné les représentants des associaitions consultées;

petitepucejaune madame Sylviane YZET, vice-présidente de la Fédération, porte-parole du conseil d’administrations de l’ANPEIP Fédération qui a ainsi pu remonter les difficultés de scolarisation des EIP rapportées à nos bénévoles. 

 




!-- Matomo -->